AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH 

Vu qu'il faut que je me contrôle un minium en public, je trouve dans ce blog un moyen d'évacuer  parfait. Il est 5h15, je vais sûrement finir cette article avant d'aller bosser mais vous aurez l'honneur de le lire qu'en fin de journée, relecture, relecture... relecture ! 

***

Hier un mardi ordinaire, encore légèrement en colère, mes collègues ou le boulot  n'aidant pas à la redescente, je me retourne comme d'habitude depuis quelque temps le midi sur ma "terrasse" vous savez mon bar, mon chez moi, ma maison... Et op forcement je croise le Chat, qui tranquillement ce gare et je me retrouve juste derrière lui... à attendre....  Bref, on est mardi, il rentre chez lui, je peux me détendre pendant 1h avant son tradition elle café allongé de 13h30... 
Et bien raté Bulle, le temps que tu te gares, il est là ... Avec son coca, accoudé au bar... et toi tu vas manger ta quiche, a côté de lui...  - t'es la reine, t'es la reine t'es la reine des Quiches -  je trouve ce moment dans le ton...  
Ayant une capacité à ne rien faire paraître, une discussions s'improvise sur mon état d'énervement, LE BOULOT...   

L'après midi est passé assez vite, j'ai bossé, bossé, mais vraiment bossé... j'avais qu'une envie c'est de tout balancer, mais contrôle, encore 3 jours... Je prend beaucoup sur moi en ce moment... 

Allez 17h30 retour "chez moi" 18h15, retour du Chat et surtout retour du sourire niait sur mon visage... TAIN Bulle aucune volonté,  merde contrôle toi....  Et bla bla bla, bla bla bla, limite il se frotte à moi... oui ok je fais pareil, mais zut quoi, moi je craque, lui il est sensé être distant, "tu seras jamais ma MEUF"... (on a 15 ans) .

Quatre verres de blanc plus tard  - ben alors on est mardi tu bois beaucoup - il est  pas loin de 21h  - ben alors il est tard, on est mardi -  tu débloques mon Chat ?  Bref, j'ai vu ton hésitation sur la proposition de resto avec les filles...  A ton départ je  me suis laissée tenter... t'aurai sûrement passé une bonne soirée, mais vu que tu n'arrives pas à profiter des petits moments, que tu préfères ton canapé, que tu oses pas te détendre (je connais, j'étais comme ça...) et bien voilà tu as loupé une bonne soirée avec 3 filles et un gars... 

***

Morale de l'histoire, je suis toujours dans un état proche de l'explosion, ma colère c'est calmé, je suis moins dans l'attente de quoi que ce soit, même si secrètement j'èspere bien plus... Je rugis 
Courage mon Chat, c'est pas fini ! 

 

29 juin 2016