Eu, je ne sais pas part ou commencer cette article très gênant... La honte, mais c'est encore pire, mais que m'arrive t'il ? 

Après une journée, chiante et quelques problèmes perso venant ce rajouter,  vous connaissez c'est l'histoire de la goûte d'eau ? Pour moi c'est arrivé mardi.
J'avais plusieurs choix, rentrer chez moi me morfondre et  pleurer un bon coup, ou me soûler pour oublier... Oui j'aime bien le dernier choix,  une solution facile, qui m'arrive  pratiquement jamais, mon humeur festiv du moment fait que j'ai trouvé ça très intelligent. Vu mon humeur, j'aurai pu avoir l'acool triste.

J'ai le souvenir d'une soirée mémorable du 6 février 2010...  SIX ANS !!!  "Soirée A Rhum A Tisé" ... Oh mais c'était le bon vieux de temps, j'avais les hormones en folie à  l'époque aussi ...  Rhaaaa OUI j'en ai besoin, c'est moi ça, je suis comme ça, un peu folle, festiv quand il faut, j'en ai marre d'être triste, depuis 4 ans... A me morfondre seule sur mon canapé à  attendre quelque chose qui ne viendra de toute façon pas si j'y reste collé... A pleurer angoisser pour les uns et les autres... répondre aux appels de 6h du mat pour venir sauver les amis dans le besoin... Merde qui je peux appeler ? 
En l'espace d'un mois,  deux personnes, qui ne se connaisse pas, mon parler de mon côté Saint Bernard, il y a de quoi ce poser des questions... ou pas .

***

20160610_162355

Bref revenons à nos montons, ma soirée du 21 juin 2016...  La journée avait  mal commencer, j'étais triste, pas bien, pensive, anxieuse, bref c'était la loose. 
Le soir venu, fête de la musique oblige, je me dis que j'irai bien faire un tour "en ville"... Passage obligé dans mon bar tabac, vers 17h30... je ne sais pas ou me foutre, ça va pas.... Coup de téléphone à l'homme brun, qui dure facilement une demi heure, puis là c'est le déclic, UN PUNCH, DEUX PUNCH, TROIS PUNCH ils est 19h30 (oups) Après un autre appel à un autre homme plutôt blond celui là...  de 45 minutes et des révélations qui l'on surpris, je commence à être vraiment en forme !! Joyeuse, je dois parler un peu fort, j'ai chaud, très très chaud..... QUATRE PUNCH, CINQ PUNCH, 21h  : "Yep, Bien ?"  OHHH  Mon chat, il manquait plus que lui pour m'aider a avoir moins chaud, c'est exactement ce qui me fallait....   SIX PUNCH, SEPT PUNCH, HUIT PUNCH, NEUF PUNCH... Du WHISKY * 23h Le chat arrive, je ne suis plus en capacité d'avoir une discutions normal là, bon ben je vais continuer a faire rire les gens,  c'est le mieux que je puisse faire....  23h40 : VERRE D'EAU ....  et là c'est le drame ! 

Beurk ... Beurk ... Beu.........rkkkkkk (Ouf une ruelle pas loin..... ) 
Le chat qui était sur le point de partir a sorti un petit "oups".... puis quelques minutes plus tard (là j'ai un trou de mémoire au niveau du timing) j'ai entendu un ... "Bon je rentre, va te reposer Bulle, tu en as besoin" tout en me caressant l'épaule.  ahhhhhhhhhhhhhh NON .... 
J'ai eu un grand moment de solitude, j'ai évité son regard, j'avais honte, je me suis trouvé pathétique, c'était la loose ! 

Mon corps c'est dit, il faut le suivre, vas y fonce ma poule, mais ouf, merci petit cerveau qui a eu comme un éclair de lucidité, après avoir parcouru 100m, j'ai fais demie tour.... et je suis rentrée m'étaler sur mon canapé. 

*** 

Y'a t'il une morale à cette histoire ? 

 

* j'aime pas le Whisky

22 juin 2016